Le Pérail

Le Pérail a une longue, très longue histoire. Le mot « pérail » provient du nom occitan que l’on donnait, dans les fermes, à la pierre qui servait d’évier et sur laquelle on égouttait les Pérails : la Pérailhièra.

Artisanal, le Pérail est toujours fabriqué avec du lait frais, cru et entier.
Moulé manuellement à la louche, salé au sel sec, il est recouvert d’une peau fine et souple qui fond sous la langue.
Affiné dans nos hâloirs à 850 mètres d’altitude, en pleine nature, le Pérail a une pâte lisse, onctueuse, crémeuse et révèle une légère odeur de suint.

Fermez les yeux, sentez, humez, goûtez… Vous découvrez un bouquet de sensations enfantines. Souvenez-vous… Il se peut même que vous revienne le souvenir de la laine à la fois douce et parfumée…
Alors, vous pourrez vous aussi le murmurer : le Pérail est bon comme le lait, doux comme la laine…

Le Pérail est né sur la ferme de la famille Dombre, où leurs propres brebis paissent l’herbe rase des Grands Causses.
Élevées traditionnellement, ces brebis, de race Lacaune, ne sont entourées que de champs, de vastes bois et de l’attention particulière d’une famille de fromagers passionnés… Voilà peut-être pourquoi elles donnent un lait si riche, goûteux et parfumé, et des fromages si appréciés. L’hiver et les jours de pluie, elles restent confortablement en bergerie et mangent quotidiennement du foin et des céréales.

Découvrez notre Pérail sous les marques :